7

_6

_5

Mon premier hommage va à celle qui m’a donnée la Vie, qui m’a appris à la chérir et embrasser ma liberté. Ensemble nous avons atteint l’autre rive en laissant notre LAOS en guerre derrière nous. Ensemble nous nous sommes tenues la main au moment où elle passait sur l’Autre Rive… Les mots se sont tus mais mes mains ont tout dit, tout mon Amour, son Amour, le sceau du lien Infini. C’est ma Mère qui a soutenu mes premiers pas dans l’Aventure du Nuad Thai, elle que la maladie a atteint mais qui n’a jamais réussi à la soumettre, Ma Mère l’insoumise. Moi, enfant qui ne savait pas comment la soulager, ma destinée m’a finalement portée pour écouter, rencontrer, recevoir, libérer avec mes mains … Sa beauté, son élégance, sa prestance, sa force, son humour, sa douceur et son courage guident mon parcours et bien au-delà…

 

A mon Père, le Pacificateur, l’Homme du Pardon, de Paix, mon homme de confiance, celui qui enfant me rappelait :

« Donne toi les moyens de construire le pont qui te fera traverser le fleuve ma fille ».

 

 

Ce pont,  je le vis avec Lamane :

« Où sous le même ciel nous faisons tous partie de la même famille ».

 

A mes enfants, mes maîtres, celles qui ont sondé la Vérité de mon âme, qui en me faisant Mère, m’ont faite Femme.

A mon frère, que j’ai si longtemps attendu, nous nous sommes reconnus en un seul regard. J’ai demandé et en lui l’Univers m’a répondu.

A mes proches et bien aimé, à qui j’ai confié ces premiers mots posés, à leur soutien inconditionnel, amour,  bienveillance et présence.

 

Pour être née en temps de guerre,

je porte en moi l’empreinte de la Paix,

C’est mon invitation…

lotusline