ÉPISODE 2 : « MARCHE DANS MES PAS – ÔDE À LA GRÂCE »

EPISODE 2 :  « MARCHE DANS MES PAS – ÔDE À LA GRÂCE »

 

J’ai toujours aimé les histoires qui commençaient ainsi : «  Il était une fois ….. » pas parce que je suis une éternelle romantique mais c’est parce que j’aime devenir dans l’instant cette réalité qui m’est contée, tous les personnages en même temps pas seulement la princesse meringuée et je dois avouer un faible particulier pour la fée Maléfique version Angélina Jolie.

 

Un jour l’évidence m’est apparue lorsque j’étais assise sur une dune dans le désert sans tracas ni pensée particulière : Que tout est une grande mise en scène un décor multidimensionnel posé pour notre expérience humaine. Un moment de Grâce où tu saisis que tu n’es même pas qui tu crois être. Walou identité et donc plus aucun prétexte à souffrir si ce n’est pour avoir l’impression d’exister.

J’ai parlé de la maladie, cette messagère qui m’a conduit jusqu’au portail de la Mort à plusieurs reprises, mais l’heure du passage n’était pas encore pour moi car l’inaccompli reste encore à accomplir.

 

Encore une fois le SAHARA m’a porté de sa gravité si particulière, sauvage et magnétique sous mes pieds.
Sans faillir il m’a aimé au-delà de moi-même. Il m’a vu théâtrale un peu Castafiore
valsant avec le magma des imbroglios de mon égo : tantôt gamine, diva, martyre bref une amazone qui se plaint de ne pas trouver de soutien gorge à sa taille !

Prendre soin de ma convalescence, de mon corps meurtri, m’entourer de tout ce qui est doux, majestueusement savoureux savamment épicé à tous mes sens et mon coeur  le Sahara l’incarne.
Au pied de la haute dune Hurlante, autrement appelée la dune de Zahar ( qui semblerait bien être à égale hauteur de notre chère Tour Eiffel ) :
Je suis minuscule au pied de cette géante, quelques semaines auparavant j’étais encore incapable de monter 2 étages sans que mon coeur ne batte la chamade et que s’en suive 2 heures de sieste, jamais de la vie j’aurais oser poser un pied devant l’autre pour atteindre le sommet, je pensais injustement que mon corps malade me garderait à vue …

 

Une voix tinte, elle est claire et confiante : « accroche toi à ma ceinture et marche dans mes pas », je m’exécute. Les pas qui me précède laissent des traces dans le sable fin, c’est un art de marcher dans le sable tu peux facilement t’enfoncer à flanc de dune et t’épuiser à t’en sortir. Les pas doivent être aériens et profonds à la fois, solides et fiers et légèrement déposés de biais sur la crête pour l’ascension. Tu es la meute de loups qui pose ses pas dans ceux du loup Alpha qui est celui qui ouvre la voie celui que l’on suit jusqu’au bout du monde. Les pas se fondent et deviennent une boucle rythmée par la volonté aspirante du sommet et bien au delà.

 

Ce même loup Alpha qui a le 6ème sens bien alerte, qui écoute le rythme de ma respiration et qui prétexte avoir repéré un dromadaire égaré pour s’arrêter afin de scruter l’horizon parce qu’il a reconnu que mon coeur a besoin d’une pause.

Tu sens alors perler la sueur parce que il y’a de l’or dans cet effort.
Les pas reprennent et l’arrivée est une surprise : «  Déjà ?!! ».

Depuis l’enfance j’ai toujours aimé observer les pieds de ma famille à l’instar des pieds des nomades du désert de véritables ventouses terrienne cependant le pas reste velouté. Ces pieds sont pleins et puissants à la voute très douce tout le contraire des miens fins et nerveux parfaits pour s’engouffrer sans complexe dans une paire de Louboutin ( aaahaha en Louboutin sur les dunes ! ).

Mon illumination ce n’est pas le panorama à couper le souffle mais la réalisation de « mes racines et mes ailes », une loi de l’univers m’apparait alors…

 

Rien de tout ça n’est possible sans AMOUR, celui de l’Omniscient :

A travers tes enfants nés de ton ventre, celui du mâle Alpha, celui de tes proches, celui qui t’habite et te relie à la grande membrane de la Création, celui que tu poses devant le miroir, celui qui te fait flotter sereine même au-dessus des charniers, celui qui embrase ta peau et tes sens, celui qui te rappelle que le jour succède toujours à la nuit.

 

Chez Zahar je regarde le film de ma vie singulière et tellement riche, que ma destinée s’accomplit au sein d’un plan bien plus vaste que ce que je crois être mon passé, présent et futur. Que mes ennemis m’ont enrichi sans le savoir ( eh oui même les huîtres ont des ennemis ), que la mort ne manquera pas le rendez vous mais avant le baiser final je vis, je ris, je pleure, je savoure, je danse, je m’indigne, j’apprends, je me trompe, je coule de plaisir.
L’intelligence de l’univers s’exprime en mon corps. Le point 0.

Le « Vivre beau et vivre ensemble sous le même ciel » est mon nouveau paradigme, ma contribution et service, je le comprend.

Parce que j’ai vu trop de personnes à l’hôpital finir leurs jours seules avec pour seule nourriture les plateaux repas insipides et congelés.

Respirer avec l’aide d’une machine, appeler à l’aide pour préserver ma dignité, sentir l’eau chaude couler sur mes cheveux pour ma première toilette, tout ça je sais.
Tout ça m’a appris à dire MERCI du fond de ma moelle, alors pourquoi chercher à définir le moi : lao de mémoire et de sang, française devant les urnes et de culture mixte, issue de mon expérience ou d’un quartier en particulier, internations de coeur ?

Nue comme un vers devant la mort ça c’est sur. Je serai vivante jusqu’à mon dernier souffle c’est ma devise.

La récompense après cette ascension c’est quoi ? c’est une sacrée soupe chinoise bonnement chimique agrémentée de coriandre fraîche, piments, oeuf poché et citron et la Chicha pour la touche finale c’est mieux que le kiffe du Rif !

 

Au fait, je n’ai plus peur de la Mort car ces moments d’éternité ne sont pas des souvenirs ils sont l’intrinsèque ABSOLUTION ! Amine

 

 

  1. juillet 25, 2017

    Que c est beau!!!!

    • juillet 25, 2017

      Oh oui à l’occasion vient nous rejoindre dans le désert 😉

  2. mars 20, 2018

    J aimerais vivre le desert en ta compagnie Khantaly, inchaAllah

    • mars 29, 2018

      Avec plaisir Nadia de nouvelles surprises en devenir bientôt 😉

    • mars 29, 2018

      Oui Nadia vient de nouvelles aventures sont prévues cette année 😉

Write a comment:

*

Your email address will not be published.

Tous droits réservés © 2014 - www.kwuan-yin.com

Intégration : Lysiakrea.com